LE FORUM

Ne discutez jamais, vous ne convaincrez personne. Les opinions sont comme des clous ; plus on tape dessus, plus on les enfonce. -A. Dumas, fils
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le bo, L'agreable et le Sublime

Aller en bas 
AuteurMessage
Nadir
Le Roi
avatar

Nombre de messages : 255
Localisation : Timboctou
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Le bo, L'agreable et le Sublime   Ven 10 Mar à 3:17

Anita ou Selma ou Carlo ou Lorenzo, (en ordre decroissant de probabiliter) est-ce ke vous pouvez recapituler la "pensee" de Kant sur le bo, l'agreable et le sublime?
Sleep

_________________
C dingue! Prkoi mon Tp ne marche pas?
Monsieur!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nina
Grande pretresse


Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 17/09/2005

MessageSujet: Re: Le bo, L'agreable et le Sublime   Ven 10 Mar à 6:11

et dire que les L nous accusent de parler que de sciences !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Dieu
avatar

Nombre de messages : 500
Localisation : Rome
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Le bo, L'agreable et le Sublime   Lun 13 Mar à 1:44

Ben...
Ki a part eux 4 en ont parle?
El peuvent donk...

_________________
Je suis l'alpha, je suis l'omega...Je suis le commencement et la fin...je suis la Terreur,je suis l'Horreur...
Adorez moi et vous serez epargnez!!
Venerez moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://classedepremchato.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bo, L'agreable et le Sublime   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bo, L'agreable et le Sublime
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout Simplement Sublime ... La Méditation du Printemps !!
» l'amour sublime le péché
» Les 11 signes d'une personne sublime
» Gibran Khalil Gibran et son oeuvre mystique sublime :le prophete
» Stendhal Racine et Shakespeare (le sublime)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM :: Le cafe litteraire :: L'oeil du philosophe...-
Sauter vers: